Les 1e STMG au Musée de l'Homme

Publié le par Lycée Léon Blum

Le samedi 6 mai, les élèves des trois classes de 1ère STMG étaient de sortie au musée de l'Homme pour visiter l'exposition Nous et les autres : des préjugés au racisme.

L'exposition tente de cerner la question du racisme par diverses disciplines scientifiques. Après deux salles d'introduction où les visiteurs sont amenés à prendre conscience de leurs propres préjugés grâce à des vidéos et écrans interactifs, le parcours commence par une approche historique. Il s'agit alors d'observer comment le racisme s'est employé à légitimer l'esclavage des indiens d'Amérique puis des noirs africains, puis comment, avec la fin de la traite, au XIXe siècle, l'Europe a réorganisé son économie autour des colonies tout en poursuivant et affinant la théorisation du racisme. L'exposition présente ensuite trois documentaires chacun traitant des dérives extrêmes du racisme au XXe siècle : l'extermination des juifs par les nazis pendant la seconde guerre mondiale, la ségrégation aux Etats Unis jusque dans les années 1960, et la guerre civile du Rwanda en 1994 déclenchée par des haines ethniques forgées durant des décennies sous la colonisation belge.

La seconde partie de l'exposition porte un regard scientifique sur la question : le concept de races humaines est-il biologiquement valide ? L'état de la recherche actuelle ne permet pas de distinguer les groupes humains lorsqu'il s'agit d'anatomie ou de génétique…

La dernière partie, sociologique, aborde la question des discriminations aujourd'hui, présentant sur les murs des statistiques, donnant à entendre des témoignages, mais surtout invitant des spécialistes à analyser les racismes au quotidien. Quelques questions passionnantes sont soulevées : que faut-il penser de la discrimination positive ? Quelle est la différence entre universalisme et multi-culturalismes ? Certains sociologues tirent la sonnette d'alarme : de plus en plus les médias donnent une interprétation racialisée des conflits sociaux, jouant le jeu des préjugés et des stéréotypes, au risque de susciter les haines…

Les élèves, par groupe de quatre, devaient, pour s'approprier l'exposition, compléter un long questionnaire. Les six professeurs encadrants ont eu le plaisir de les voir mener l'enquête, mais aussi de répondre à leurs nombreuses questions.

Publié dans Actualités, STMG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :