Présentation de la CPGE

Publié le par admin

Qui peut être candidat ? Quelles matières, quels horaires ? Pourquoi ce choix d’options ? Et la khâgne ?

Réponses aux questions le plus souvent posées par les élèves de Terminale…

Qui peut être candidat ?

Vous ! Les CPGE littéraires sont évidemment ouvertes aux élèves de TL, mais aussi aux nombreux élèves de TES et de TS qui souhaitent s’engager dans cette voie. Choisir une CPGE, après le Bac, c’est un nouveau départ. Il faut bien entendu aimer apprendre, travailler et progresser, mais il n’est pas nécessaire d’afficher des résultats exceptionnels en Terminale. Avec des résultats solides ou corrects en Français, Philosophie, Histoire ou Langues, on peut parfaitement réussir son hypokhâgne, car ce qui compte avant tout, dans ce contexte très stimulant, c’est votre motivation et votre marge de progression ! Certains enseignements, comme les langues anciennes, y sont aussi proposés aux « grands débutants » (qui sont les plus nombreux).

De même, pour être candidat à l’entrée en hypokhâgne au Lycée Léon Blum, il n’est pas absolument nécessaire d’avoir déjà suivi un enseignement de Cinéma ou d’Histoire des Arts, mais seulement d’être prêt à s’enthousiasmer pour une de ces disciplines aux côtés de ceux de nos étudiants qui la pratiquent depuis le Lycée. Celle-ci pourra devenir votre spécialité en deuxième année, à moins qu'après l'avoir suivie en hypokhâgne vous ne préfériez opter en deuxième année pour la spécialité Lettres Modernes ou une spécialité assurée dans un autre établissement. Dans tous les cas, le suivi en hypokhâgne d'une option artistique constituera un précieux enrichissement de votre parcours d'étudiant.

Quelles matières, quels horaires ?

Enseignements obligatoires (source : B.O. du 27/9/2007) :

4h Philosophie

5h Français

5h Histoire

4h Langue vivante A (Anglais ou Allemand)

2h Géographie

3h Langues et culture de l’antiquité (dont 2h de langue ancienne latin débutant ou latin confirmé ou grec)

2h Langue vivante B (Espagnol ou Allemand ou Anglais ou Italien)

2h Education Physique et Sportive (nombreux groupes au choix)

Enseignements complémentaires.

— Options artistiques « lourdes » :

4h Études Cinématographiques ou 4h Théorie et Histoire de l’Art

 

(En CPGE, "option" ne signifie pas "enseignement facultatif" et donc mineur. Au contraire, chaque prépa propose un menu plus ou moins étendu d'enseignements complémentaires constitutifs du parcours pédagogique, qui doivent être suivis par les étudiants.)

 

Pourquoi ce choix d’options ?

Les options artistiques proposées dans notre CPGE sont des options « rares » dans les CPGE des autres Lycées, où elles s’insèrent quelquefois difficilement dans les emplois du temps, en raison notamment de leurs horaires plus étendus (4h). Elles sont fortement cohérentes entre elles et avec le projet spécifique de notre classe. Ce projet trouve ses racines dans le travail de fond mené depuis des années par les équipes d’enseignants du Lycée Léon Blum, qui ont développé, dès la classe de Seconde, l’enseignement théorique et pratique du Cinéma et de l’Histoire des Arts (ces deux disciplines donnant en particulier leur identité aux deux Terminales L, tout en étant suivies par des élèves d’autres séries). Ainsi, le Cinéma est enseigné à Léon Blum depuis 1984, et l’option CPGE « Études cinématographiques » a été assurée par les équipes du Lycée depuis 2007, initialement pour les hypokhâgneux et les khâgneux d’un autre établissement.

 

Et la khâgne ?

Dans la continuité de l’ouverture de l’hypokhâgne en septembre 2011, la khâgne du Lycée Léon Blum a ouvert ses portes en septembre 2012, avec comme options de spécialité Etudes Cinématographiques et Théorie et Histoire de l’Art, puis aussi Lettres Modernes LSH pour les promotions suivantes. Sur la base des enseignements obligatoires de préparation à l’ENS Lyon et d’enseignements complémentaires, notre khâgne permet d’ores et déjà à ses étudiants "Arts" de présenter également les épreuves de l’ENS Ulm et plus largement celles de toutes les écoles de la BEL.

C’est en fonction du travail fourni et des résultats obtenus en hypokhâgne que le conseil de classe décide de l’admission des élèves en khâgne. Ils peuvent y être rejoints par des élèves ayant suivi une hypokhâgne dans un autre Lycée, ou par des khâgneux engagés dans nos spécialités et désirant « cuber » à Léon Blum.

Qu’est-ce que « cuber » ? C’est recommencer une khâgne, par exemple pour présenter à nouveau un concours que l’on vise particulièrement… Et ce n’est jamais du temps perdu !

Publié dans CPGE