Les historiens Jean-François Sirinelli et Hélène Eck en khâgne !

Publié le par Lycée Léon Blum

Les historiens Jean-François Sirinelli et Hélène Eck en khâgne !

Dans le cadre de leur préparation à la question d'Histoire au programme du concours des ENS les étudiants de khâgne ont eu l'honneur de recevoir au Lycée la visite de deux des plus grands spécialistes du domaine, Hélène Eck (Université Paris II) et Jean-François Sirinelli (Sciences Po Paris). Voici le billet d'un de nos khâgneux :

Le vendredi 6 Mars 2015, Monsieur Jean-François Sirinelli est venu au lycée Léon Blum sur l’invitation de notre professeur d’Histoire, Noémi Colin, pour donner une conférence intitulée Les intellectuels et l’affaire Dreyfus devant la classe de Khâgne. Le programme d’Histoire du concours cette année étant Culture et politique en France sous la Troisième République (1870-1940), cet angle d’attaque nous a permis d’approfondir plus spécifiquement le rôle des intellectuels durant la période, grâce au regard d’un véritable spécialiste. En effet Monsieur Sirinelli s’est spécialisé dans l’histoire culturelle et politique de la France contemporaine, qu’il enseigne à l’IEP de Paris. Il est également l’auteur de nombreux ouvrages de référence, comme L’Histoire des droites en France, ouvrage collectif qu’il a dirigé, paru chez Gallimard en 2006. Il a abordé, dans le cadre de son propos, son propre statut d’historien et le travail d’analyse et de nuance qu’il est amené à faire tout au long de ses recherches face à la complexité des faits.

Nous avions précédemment reçu, le 28 novembre 2014, la visite de Madame Hélène Eck, historienne des médias, maître de conférence à l'Université Paris II (Panthéon-Assas), chercheur au CARISM (Centre d'analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias). Cette rencontre portait plus spécifiquement sur La radio dans les années 1920-1930. Il s'agissait de nous faire connaître le développement de ce moyen de communication, les enjeux de son évolution technique et le rôle crucial qu’il a joué dans la diffusion d’une culture de masse durant l’entre-deux-guerres. Cela nous a apporté un regard très intéressant sur un objet qui a considérablement bouleversé la communication publique dés le début de XXe siècle, phénomène qui se répercute encore aujourd’hui dans la généralisation et le développement rapide des technologies dans la société française. Son approche très vivante nous a permis de bien comprendre ce qu'était la radio à l'époque (émissions diffusées, musique, publicité) et l’usage politique qui en a été fait, notamment à la fin de la période.

L’échange que nous avons eu avec ces deux spécialistes de l'histoire culturelle et politique a été véritablement enrichissant pour notre préparation aux concours des ENS, mais dépassait même nos attentes en construisant un pont avec l’actualité médiatique et politique.

Mathis Domenet (Khâgne)

Les historiens Jean-François Sirinelli et Hélène Eck en khâgne !
Les historiens Jean-François Sirinelli et Hélène Eck en khâgne !
Les historiens Jean-François Sirinelli et Hélène Eck en khâgne !

Publié dans CPGE, Actualités